16/01/2008

match amical: Maroc 2 - 1 Angola

Un match amical ??

Le dernier match de préparation des lions de l'Atlas face à l'Angola n'avait rien d'un match amical, l'opposition fut de taille face à une formation angolaise très détérminée à faire un résultat au Maroc, Engagements, duels et tacles dangereux ont parfois pris le dessus sur le jeu offrant une rencontre hachée et décousue.

maroxellois

La première mi-temps a vu un leger avantage de la formation angolaise qui a su profiter des quelques lacunes presente au niveau de la ligne médiane et au coeur de la défense marocaine composée d'Allioui et de Rbati. le système défensif des lions était hasardeux et completement dépassé par la vivacité et l'engagement angolais, le jeu aerien des visiteurs a eu raison de la febrilité défensive des lions qui ont encaissé un but sur une phase arretée intelligement exploitée par les angolais qui ont profité de l'erreur defensive de kharja, ce dernier a collectionné les erreurs que ce soit sur la ligne médiane ou en soutien à la défense. Idem pour un Safri qui était souvent en retard dans ses interventions, l'absence de Abdelkarim Kaissi s'est fait resentir tout au long de cette rencontre.

maroxellois1La seconde mi-temps a vu la montée au jeu de l'excellent Ouaddou qui a rassuré et stabilisé la ligne défensive marocaine, Il s'est affirmé comme étant le patron de la défense donnant ainsi ses directives et consignes à ses coéquipiers quand il le fallait, chose essentiel, Ouaddou a totalement annulé le jeu aerien des angolais en interceptant quasiment toutes les balles et centres aeriens .

Si lle gardien national lamyaghri nous a rassuré ce soir et nous sommes forcés de constater que la ligne médiane a montré des lacunes important en l'absence de son élément incontournable Abdelkrim Kaissi, Kharja était très en deça de ses préstations connues et son association avec Safri a de nouveau montrer ses limites. Il va falloir remédier à tout cela car sans des milieux defensifs bosseurs et accrocheurs, la défense marocaine aura beaucoup de mal à repousser les assauts des attaquants adverses.

En ce qui concerne l'attaque des lions, rien à dire à part pourvu que ça dure ainsi ...(maroxellois)

Buteurs : Chamakh (45eme), Aboucherouane (50eme) pour le Maroc - Amado (17eme) pour l'Angola

Les commentaires sont fermés.