21/01/2008

Can 2008 : le Maroc étrille la Namibie 5-1

Can 2008 : le Maroc étrille la Namibie 5-1

Le Maroc a facilement dominé une faible équipe de Namibie (5-1), lundi après-midi, à Accra, pour son premier match de la Coupe d’Afrique des Nations. En soignant leur différence de but, les Lions de l’Atlas prennent la première place du groupe A devant le Ghana, vainqueur la veille de la Guinée sur le score de 2-1.

alloudi

Pour leur premier match de la Coupe d’Afrique des Nations, ce lundi, les footballeurs marocains n’ont pas fait les mêmes erreurs que les Ghanéens, incapables un jour plus tôt de se mettre à l’abri face à la Guinée après avoir vendangé de nombreuses occasions. Les Lions de l’Atlas, opposés à la Namibie, qui s’est qualifiée pour sa deuxième Coupe d’Afrique devant la RDC, l’Ethiopie et la Libye, n’attendent pas plus loin que la deuxième minute pour ouvrir le score.

Après un slalom dans la surface namibienne, l’attaquant bordelais Marwane Chamakh frappe sur le poteau avant de centrer vers le sa droite le ballon qui lui revient. Soufiane Alloudi n’a plus qu’à s’appliquer pour pousser le ballon dans la cage et battre le gardien adverse. Peut-être mécontent d’avoir inscrit un but si facile, l’attaquant d’Al Aïn, aux Emirats arabes unis, part aux 20 mètres après un une-deux avec Youssouf Hadji, élimine son défenseur direct d’un sombrero avant de battre une seconde fois Shingayamwe ! Nous n’en sommes qu’à la 5e minute et le score est déjà de 2-0.

Les Brave Warriors ont du mal à sortir proprement le ballon de leur moitié de terrain, bien gênés par les Marocains, mais à la surprise générale, ils reviennent au score à la 23e minute. Brian Brendell, qui évolue aux Civics, dans le championnat namibien, trompe le gardien casablancais Khalid Fouhami d’une frappe tendue, du gauche, des 16 mètres. Fort de ce retour dans le match, les Namibiens remontent d’un cran sur le terrain mais leur adversaire ne met pas plus de cinq minutes pour les ramener à la réalité.

La Namibie trop faible

Après une belle remontée de balle, Tarik Sektioui sert parfaitement Alloudi au second poteau, qui s’offre le hattrick d’une tête piquée. Douze minutes plus tard, le milieu de terrain du FC Porto, re-découvert cet automne en ligue des Champions, alors qu’il était peu utilisé en championnat, s’offre un but en transformant le penalty obtenu par Michael Basser-Chrétien.

A la reprise, les Namibiens, toujours dominés par des Marocains qui ne forcent pas leur talent, commettent successivement quatre vilaines fautes qui leur valent trois cartons jaunes (55e pour Benjamin, 60e pour Gariseb, 62e pour Ngatjizenko et Kaimbi à la 72e, sur une main). Ceux-ci viennent s’additionner à l’avertissement reçu en poremière mi-temps par Jacobs.

Après s’être mis en évidence sur de nouvelles attaques des Lions de l’Atlas, Shingayamwe, le gardien namibien, s’incline une dernière fois sur un corner. Le défenseur nancéen Moncef Zerka clôt le score, lourd pour les Brave Warriors, mais mérité. Le Maroc commence parfaitement sa CAN et devra très vite confirmer dès jeudi contre la Guinée, avant d’affronter le Ghana lundi.

Regardez le match en entier sur Lions Academy (en bas de la page)

19:10 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : can 2008, maroc vs namibie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.