28/01/2008

Le Lion est mort ce soir

 Après 2002 et 2006, Le petit fils du Lion vient de mourir ce soir
Sa peau, vendue à cause d'un coaching très étrange...

Les Lions de l'Atlas se sont fait piteusement éliminer de la CAN 2008 par le Ghana, pays organisateur (2-0). Les marocains auront complètement raté leur coupe d’Afrique des nations alors qu’ils faisaient partis des favoris. Les supporters marocains ont le droit de crier leur mécontentement surtout après des échecs successifs confirmant la culture de la défaite qui berce notre football national.

 Et encore, la défaite 2 à 0 d'hier soir face au Ghana aurait pu être bien plus lourde sans le grand match du gardien marocain. Le Maroc a complètement raté son match à l’image de sa CAN. Le sélectionneur du Maroc, Henri Michel, risque de ne pas survivre à cette défaite et certains joueurs doivent en tirer les conséquences et peut être tirer aussi leur révérence. On peut notamment reprocher à l'entraineur son coaching lors du match précédent face à la Guinée où il se priva volontairement des services de Marouane Chamack et adopta une stratégie trop frileuse, on repprochera à certains joueurs leur excès de confiance, leur lenteur et leur manque de combativité.

 Pour une fois, les suiveurs qui attribuaient habituellement les multiples échecs de nos Lions à une gestion catastrophique de la fédération marocaine de football seront d'accord à l'unanimité pour saluer les efforts que la FRMF a déployé pour offrir à nos stars déchues une préparation professionnelle dans des conditions optimales. c'est d'ailleurs la seule note positive qui pousse à l'optimisme et qui présage un avenir meilleur pour notre football, nous devons saluer l'attitude professionnelle de nos responsables; Sans entrer dans les détails, on peut d'or et déjà dire que cet échec incombe exclusivement au staff technique et aux joueurs, il y a des comptes à rendre et des explications objectives à donner aux supporters, aux médias et aux responsables marocains qui ont tous fondé beaucoup d'espoir dans cette formation.
La fédération, décriée et critiquée depuis des années, a fait des progres très significatifs et semble se diriger vers une gestion plus ambitieuse de notre football, Après avoir octoyé à Fethi Jamal les moyens et la liberté de travail nécessaires pour mener nos jeunes vers les jeux olympiques, la FRMF a tout mis en oeuvre pour offrir la meilleure des préparations aux lions de l'Atlas afin qu'ils montrent un bon visage de notre football et réaliser le rêve des supporters marocains assoiffés de bon résultat; malheureuesement, ni Fathi Jamal et ses jeunes, ni Henri Michel et ses hommes n'ont pu redonner aux Aficionados des lions le statut et le rang qui leur revient de droit; On peut donc facilement comprendre la frustration des supporters face à cette nouvelle débacle pour le moins inattendue.

Les critiques légitimes remplacent les moments de joie que le supporter marocain était en droit d'attendre, nous avons tant esperé de cette génération et de ce coach, la décéption est à la hauteur des esparances fondées; Nous sommes meurtis par cette nième élimination qui ne reflete pas la qualité de notre football et de nos joueurs. Merci à H.Michel, à Fouhami, à el Kadouri, à Rbati, à Hadji, à... pour cette humiliation cuisante.

Cette génération de "Loosers" sera bientôt remplacée par une jeune génération qui, nous l'esperons, aura plus de chance pour s'affirmer au niveau africain et se qualifier au mondial 2010.

Le Lion est mort, Vive Le Lion

To Be Continued...

Les commentaires sont fermés.