31/01/2008

Mounir Majidi, Président de la FRMF ?

L’élimination de la sélection marocaine de football de la CAN a investi les couloirs feutrés de l’hémicycle. Des conseillers et des députés se sont emparés de cette affaire pour marquer des buts médiatiques, le temps d’une citation de quelques lignes dans certains organes de presse écrite. Le seul espace qui accepte des propos autres que les laïusses officiels. Les radios et les deux télés y sont totalement hermétiques. la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) ne peut être occultée dans cet échec. Politique et orientations prises par les «décideurs» donnent lieu à des débats et à des échanges tendus. En clair, la succession de Hosni Benslimane, président de la FRMF depuis 1996 est au cœur des…tractations ? L’ancien gardien de but des Forces Armées Royales (FAR) doit-il passer la main ? Où plutôt, doit-on lui demander de prendre du recul ? «On», c’est bien entendu, les hommes de l’ombre qui jouissent du pouvoir suffisant pour entreprendre cette démarche.

MajidiMohamed Mounir Majidi, récemment porté à la présidence du club de foot du FUS est un  proche du roi Mohammed VI,il est le secretaire particulier de sa majesté et le gérant de son patrimoine; Cet homme de confiance du roi est pressenti pour succéder au général président Benslimane à la tété de la fédération marocaine du football.
Une option tout à fait plausible. Les arcanes du foot national ont toujours été une chasse gardée du Makhzen qui a veillé à placer ses hommes de confiance à la tête de la Fédération royale marocaine de football, l'espoir vient de la détérmination et de la reussite sur le plan des affaires de cet homme peu connu sur la scène footbalistique marocaine.


L’avènement de Mounir Majidi à la tête de la FRMF risque de donner un nouvel élan au football marocain, cultive une grande discrétion, son énergie inépuisable et son impressionnante force de travail l’ont conduit à la gestion des affaires royales. Majidi est un homme compétent qui peut hisser notre football vers le haut surtout si c'est sa Majesté qui lui confie cette tache urgente. Ce ne sera pas une mission toute simple, mais l'homme a l'habitudes des challenges et les assume comme il le doit d'après ce qu'on raconte sur lui.

Les commentaires sont fermés.