11/07/2008

Jean-Pierre Morlans, Le nouveau DTN

Jean-Pierre Morlans, Le nouveau DTN
Auteur: Maroxellois

 Né le 13 octobre 1942 à Laroquebrou (Cantal France), M. Jean-Pierre Morlans est marié et père de deux enfants. Joueur amateur de 1956 à 1972, il a notamment entraîné les équipes de Saint Symphorien et de Melun avant d'occuper des fonctions importantes à la direction technique nationale de la Fédération française de football. Il a également été directeur de l'INF Vichy (1981-1982). Au cours de sa carrière, il a effectué plusieurs missions d'observation en Coupe du Monde et en Championnat d'Europe. Il a notamment participé à la détection et à la sélection de joueurs tels que Dessailly, Petit, Zidane…
Après avoir secondé Gérard Houiller et Aimé Jacquet à la tête de la direction technique nationale, il a occupé la fonction de DTN (2006-2007) et vient d'être engagé par la fédération royale marocaine de football pour occuper la même fonction jusqu'en 2010 avec possibilité de prolongation du contrat.

- Fonctions antérieures :

• DTN (2006-2007)
• Entraîneur national, Adjoint au DTN (1982-1990)
• Directeur de l'Institut national du football (INF) à Vichy (1981-1982)
• Conseiller technique régional de Paris Ile de France (1972-1981)
• Détaché EPS- Collège de St Symphorien (1968-1970)
• Maître-auxiliaire d'EPS à l'Institut national des sports (1970-1972)
• Directeur d'école à Louchats (1965-1966)
• Service militaire (1963-1964)
• Instituteur en Gironde (1961-1964)

- Parcours sportif :

• Joueur amateur de 1956 à 1972
• Entraîneur SC St Symphorien (1966-1970)
• Entraîneur US Melun (1970-1972)
• CTR Paris Ile de France (1972-1981) - Vainqueur de 2 coupes nationales
• Adjoint aux sélections nationales de Jeunes (1975-1982)
• Directeur de l'INF Vichy (1981-1982)
• Entraîneur national, Adjoint au DTN (1982 à 1990)
• Directeur technique national adjoint depuis 1990 (G. Houlier) et 1998 (A. Jacquet)
• Directeur technique national (2006-2007)

- Missions principales :

• Coordination des cadres techniques régionaux et départementaux
• Sélections de jeunes (16 et 18 ans)
• Plusieurs phases finales du Championnat d'Europe des 16 ans et 18 ans
- Vice Champion d'Europe en 1996
- 1/4 Finaliste du Championnat du Monde des 16 ans en 1987
• Détection et sélection de joueurs tels que Dugarry, Deschamps, Desailly, Petit, Zidane…
• Missions d'observation : Coupe du Monde et Championnat d'Europe depuis 1982
• Coordination des programmes de jeunes et d'entraîneurs

- Missions internationales :

• Vice-président de l'Union européenne des entraîneurs (UEFT)
• Instructeur FIFA - Compétitions mondiales des 17 ans (Egypte, Trinidad, Corée du Sud)
• Stages d'entraîneurs (Rwanda en 2002)
• Mission ministérielle en Afrique du Sud en 1992
• Membre du Panel JIRA de l'UEFA (Cours d'entraîneurs)
• Mission auprès de la CAF en décembre 2007 dans le cadre du projet méridien
• Plusieurs communications à l'étranger dont les USA en janvier 2006 et la Corée du Sud en décembre 2007.

Le 1ier janvier 2007, suite au départ à la retraite d'Aimé Jacquet en poste depuis août 1998, Jean-Pierre Morlans, son adjoint, lui succéda au poste de Directeur Technique National jusqu'en juin prochain. Morlans, DTN par intérim, a occupé cette fonction en attendant l'arrivée de Gérard Houllier encore lié à Lyon.
Raymond Domenech qui n'apprécie pas trop Gérard Houllier et qui prônait les qualités de l'intérimaire Jean-Pierre Morlans, avait déclaré "Il y a une meilleure solution (que Gérard Houllier). Se priver des compétences de Morlans serait une faute, Il faut garder Jean-Pierre Morlans encore deux ans, jusqu'à la fin du mandat du président Escalettes. Pendant ce temps-là, je travaille avec lui pour me mettre à jour sur les dossiers et lui succéder dans deux ans».

Seulement voila, malgré le soutien de l'opportuniste Domenech et malgré son désir de prolonger son contrant. JP Morlans fut remercié pour le plus grand bonheur du football marocain, La FRMF enroule un homme du terrain qui connait parfaitement bien nos prodiges franco-marocains et dont le rôle sera aussi de les convaincre de jouer pour les Lions de l'Atlas au grand désarroi de Domenech, coach sans scrupule qui pratique la politique du racolage à grande échelle en convoquant des jeunes français à double nationalité afin les priver définitivement de l'équipe du pays d'origine. Le cas Rami en est la parfaite illustration, une affaire qui avait heurté de plein fouet le supporter marocain.

Morlans aura comme priorités de former les entraîneurs, les joueurs et de participer à la restructuration du football marocain, il aura également à charge toutes les catégories d'âge des joueurs qui seront encadrées et engagées dans les différentes compétitions internationales «D'ici 5 ans, les équipes seront composées de joueurs issus des centres de formation.», Il pourra compter sur le soutien des cadres marocains qui vont l'accompagner dans cette restructuration profonde dont profitera le football marocain dans son ensemble.

Les commentaires sont fermés.