19/01/2008

Lions de l'Atlas : Reportage


18/01/2008

Le Maroc en leader discret

Les derniers exploits des Lions de l’Atlas remontent à la finale de la CAN 2004 perdue face à la Tunisie. Vainqueur de l’épreuve en 1976 et absent de la Coupe du monde depuis 1998, le Maroc vise le dernier carré, grâce notamment à l’éclosion de plusieurs jeunes et à l’expérience de son sélectionneur national, Henri Michel.
lions
Les Lions de l’Atlas font dans la discrétion. Alors que la presse internationale vante la Côte d’Ivoire de Didier Drogba ou le Cameroun de Samuel Eto’o, le Maroc entend bien contester une hiérarchie continentale qui semble d’ores et déjà établie. Éliminé dès le premier tour lors de la dernière édition, en 2006, dans un groupe relevé puisque les deux qualifiés n’étaient autre que les futurs finalistes de l’épreuve, l’Égypte et la Côte d’Ivoire, les hommes d’Henri Michel entendent bien prendre leur revanche avec une consécration continentale qui tarde à revenir.

Expérience du staff

LionsLes Marocains ont fait bonne impression durant les éliminatoires de la CAN, en devenant la première équipe qualifiée pour la phase finale. Il faut dire qu’ils faisaient partie du seul des 12 groupes composé de seulement trois équipes, contre quatre normalement. Le Malawi et le Zimbabwe n’ont guère pu faire le poids face au Maroc, qualifié à quatre reprises pour une Coupe du monde. D’ailleurs le dernier match contre le Malawi, remporté de justesse avec un tout petit but d’écart (1-0) n’était pas de nature à redonner confiance à un groupe en manque de résultats depuis une dizaine d’années, si l’on omet la CAN 2004.

Mais un vent nouveau souffle actuellement sur la sélection marocaine. Les jeunes qui ont terminé au pied du podium de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2005, ont intégré peu à peu l’équipe. Aussi, Henri Michel a repris les rênes de la sélection depuis le mois de septembre et apporté avec lui un brun de rigueur dans les réunions de l’équipe nationale. Il apporte aussi toute son expérience à un groupe jeune qui en a bien besoin. Il participe, à l’occasion de la CAN ghanéenne, à sa cinquième Coupe d’Afrique des nations dans la peau d’un sélectionneur.

Jeu long et jeu court

Aussi, les Lions de l’Atlas dispose d’un système de jeu fait de contre-attaques. La passe courte est de rigueur désormais, à l’heure où le Maroc a rarement paru posséder un niveau technique aussi élevé. En novembre dernier, la France avait d’ailleurs eu beaucoup de mal à contenir les Marocains en amical (2-2). La formation d’Henri Michel avait également prouvé qu’elle savait s’appuyer sur le très bon jeu dos au but de l’attaquant des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh. Son jeu de tête permettra sûrement au Maroc de trouver des solutions lorsque le milieu de terrain sera bloqué, à moins que de fortes individualités techniques, comme Youssouf Hadji, ne fassent la différence seul. Interrogé par le magazine Tel Quel à la fin du mois de décembre, ces deux joueurs ont estimé que le Maroc avait la capacité de remporter la 26e édition de la CAN.

Après les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, le Maroc s’était incliné en amical à Rouen contre le Ghana (2-0), équipe qu’il retrouvera dans le groupe A lors de son troisième match à Accra. Le Maroc qui joue la Namibie, puis la Guinée aura eu l’occasion de faire le plein de points avant de défier les Black Stars, à moins que le Syli, 33e au classement FIFA (le Maroc est 49e) ne joue un mauvais tour aux Lions de l’Atlas.

23:16 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : discretion, favori, efficacite |  Facebook |

Le nouveau souffle des Lions de l'Atlas

Elimination dès le premier tour il y a deux ans en Egypte, privés de Mondial 2006, les supporters marocains ont plutôt été déçus par les Lions de l’Atlas ces derniers temps.Image
Après des qualifications laborieuses, les coéquipiers de Marouane Chamakh, star adulée dans son royaume, ont viré de cap lors de la nomination d’Henri Michel en septembre. Le technicien tricolore a apporté un nouveau souffle à la sélection et transmis sa confiance au groupe. Le premier match amical contre le ghana et son résultat défavorable n'ont pas ébranlé la confiance qui commençait à s'établir entre le coach et les lions, Les matchs amicaux qui ont suivi n'ont connu que des belles performances présageant un bel avenir,La France, Le Sénégal, La Zambie et dernièrement l'Angola ont tous gouté à la furreur et au reveil des lions assoifés de victoire. Sur l’échelle continentale, le Maroc aimerait rapporter la deuxième Coupe d’Afrique des nations de son histoire, qu’il n’a plus remportée depuis 1976, c'est manifestement avec beaucoup d'assurance, de confiance et 'ambition que les lions de l'Atlas sont arrivé hier à ACRA (GHANA).

bassirPour sa première participation à la CAN avec les Lions de l’Atlas, le défenseur nancéien Michael Chretien Basser espère aller le plus loin possible et se nourit de beaucoup d'éspoir en vue des prestations et de de la qualité des joueurs séléctionnés " Cette grande première me tient à cœur. J’espère aller le plus loin possible dans cette compétition. Je suis un peu stressé, mais notre équipe sera présente dans les moments importants".

La préparation pour la CAN s'est soldé par des bons résultats "Nous avons eu effectivement de bons résultats. Il y a beaucoup de qualités individuelles et physiques dans notre équipe. Nous faisons courir l’adversaire, mais nous sommes montés progressivement en régime même si nous devons nous montrer plus réguliers sur un plan collectif. …Les supporters sont exigeants, mais ils adorent le football. Nous sommes dans une phase de reconstruction après notre raté en qualifications du Mondial 2006. Nous avancerons à grands pas si nous obtenons au Ghana de bons résultats. Il y a une nouvelle génération dont je fais partie qui s’est installée et je suis persuadé que nous allons réaliser de belles choses ensemble."

14/01/2008

Un Trio Libyen pour Maroc - Angola

M.HadjiLe match amical Maroc-Angola, prévu mercredi 16 janvier (19h00) au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, sera arbitré par un trio libyen, a indiqué mercredi la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

S'inscrivant dans le cadre des préparatifs des deux équipes à la Coupe d'Afrique des nations (Ghana-2008), Maroc-Angola sera officié par Mohamed Azzellaoui qui sera assisté par Ibrahim Ferkach et Abdelfettah Triki, a précisé un communiqué de la FRMF.

Avant ce rendez-vous face à l'équipe d'Angola, la sélection marocaine disputera un autre match amical samedi (15h00) contre la Zambie au complexe sportif de Fès. Ce match sera dirigé par un trio maliens : Ousmane Sidibé, assisté de ses compatriotes Moummi Berthe et Diarra Balla.

Lors de la CAN-2008, le Maroc évoluera dans le groupe A, à Accra, aux côtés du Ghana, pays organisateur, de la Guinée et de la Namibie.

20:40 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maroc vs angola, match amical |  Facebook |

12/01/2008

Maroc - Zambie (2-0)

Dans le cadre des préparatifs pour la CAN 2008, L'équipe nationale marocaine s'est imposée dans le match amical qui l'opposait à son homologue Zambien par 2 buts à 0 Grace à un but de Tarik Sektioui (52è) sur penalty et Soufiane Alloudi (60è) dans un Complexe sportif de Fès voué totalement à la cause marocaine.

M.HadjiLa première mi-temps fut très confuse et l'essentiel du jeu s'est déroulé au milieu du terrain ou l'opposition zambienne a montré d'excellentes choses, Les lions de l'Atlas ont été légerement surpassés par la vivacité et la combativité des zambiens qui ont pratiqué un jeu agressif et engagé, La prudence était donc conseillée pour éviter les blessures, les lions ont systématiquement levé le pied et évité les duels physiques.

Dans l'ensemble, l'effectif marocain était bien en place hormis les mésententes entre la ligne défensive represnetée par un Talal en manque d'inspiration et un Rbati absorbé par pression et l'importance du match; La ligne d'attaque manquait cruellement de vivacité et de présence avec la titularisation d'un Zerka completement transparent.

Henri Michel a démontré lors de la seconde mi-temps tout l'etendue de son expérience et de son savoir faire ,la montée en jeu de Speedy Alloudi et le remplacement de Zerka par un Bouch3iba très volontaire ont donné un rythme très élevé et ont completement transandé toutes les lignes de jeu permettant ainsi à l'équipe de retrouver son vrai visage; Vivacité, rapidité et créativité de très haut niveau ont remplacé un jeu stéreotypé et fade de la 1ière mi-temps 

Talal
 

Les deux buts marocains ont été marqués par Sektioui et alloudi, le premier sur penalty et le second suite à une erreur defenssive adverse intelligement exploitée, on remarque que se sont les deux révélations de la fin de saison 2007 qui se sont illustrées durant ce match confirmant les tendances et les préférences des supporters et spécialistes.

Les deux décéptions de ce match en plus d'un Zerka transparent sont Kharja et el Karkouri très en deça de ce qu'on attendait d'eux, Kharja s'est contenté de faire un role purement defensif et n'a que très rarement aider ses ataquants tandis que notre capitaine a joué comme à son habitude, des chandelles et toujours des chandelles sans aucune construction de jeu.(maroxellois)

Résumé du match


Effectif de la 1ière mi-temps:

******************Fouhami*****************

Basser*********Talal****Rbati*********Kaddouri

*****Kaissi********Kabous******Kharja********

Hadji**************Zerka*************Sektioui

Effectif de la 2ième mi-temps:

*****************Bagui******************

Basser*********Talal****Rbati*********Mahdoufi

*****Kaissi********Sefri******Mokhtari********

Alloudi************L'mbarki************Sektioui

 

11/01/2008

Belgique Vs Maroc en amical ??

La Belgique jouera contre le Maroc lors d'un match amical prévu fin Mars 2008 

Les Diables Rouges disputeront le mercredi 26 mars un match amical face à l’équipe nationale du Maroc. L’équipe de Mbark Boussoufa sera la première équipe rencontrée par notre équipe nationale depuis la prolongation de contrat de René Vandereycken à la tête de l’équipe.

Cette information reliée par certaines médias reste à vérifier ou à confirmer en l'absence de sources fiables. Les lions de l'Atlas qui auront déja términé la CAN ( en vainqeur inchaallah) en cette date auront  à coeur de prendre leur revanche sur les diables rouges qu'ils les avaient battu lors de leur dernière rencontre par un 4 buts à 0 net et claire.

Si cette nouvelle s'avererait être juste, Avec un bon parcours africain, beaucoups de maroxellois et de leur voisins frontaliers vont envahir la ville ou sera organisé cet eventuel match à l'image de ce qui s'est passé en France un certain 16 nov 2007 lors du match amical France-Maroc. Les diables rouges joueront certainement à l'extérieur meme si ce sera dans leur stade lool.

Belgie

Lions
 

18:59 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rumeur, belgique vs maroc |  Facebook |

10/01/2008

L'affaire Ouaddou

Abdeslam Ouaddou, le capitaine de Valenciennes et défenseur du Maroc a obtenu de la part de la fédération marocaine une dérogation spéciale lui permettant de jouer contre Saint-Etienne samedi à l'occasion de la 20e journée de Ligue 1.

OuaddouAbdeslam Ouaddou, titulaire indiscutable aux yeux d'Antoine Kombouaré, le coach du VA, avec 17 matches joués sur 19, avait engagé notre défenseur national sous certaines conditions; Les désaccords qui existaient entre l'ex entraineur marocain Mohamed Fakhir et le défenseur central de Valenciennes avait obligé ce dernier à prendre prématurément sa retraite international, Antoine Kombouaré avait profité de l'aubène pour inclure une clause contractuelle interdisant au joueur de participer à la CAN , Ouaddou a accepté et signé le contrat en commun accord assurant ainsi au club une présence durant la compétition africaine et par conséquent un mercato d'hiver calme concernant son poste.

La dérogation généreuse de la fédération marocaine répond surtout aux exigences légitimes du club auquelles le joueur et la fédération devaient se plier, un départ sans autorisation du club menerait le joueur à des lourdes sanctions en plus de la résiliation de son contrat , Quand à la fédération marocaine, elle avait le choix entre libérer le joueur pour le match important de Valenciennes contre St-etienne ou offrir au club le prix d'un défenseur central du calibre de Ouaddou, on peut aisement comprendre que la fédération marocaine ne pouvait en aucun cas mettre le joueur en difficulté ou mettre la main à la poche.(Maroxellois)

10/01/08  -  22h00