10/08/2008

Maroc vs Bénin; La liste élargie des convoqués

Match Amical
-Bénin : drapeau et hymne
Maroc vs Bénin
20/08/08 
Voici La liste élargie des joueurs qui seront convoqués pour permettre au nouveau sélectionneur Mr Roger Lemerre d'avoir une large idée sur l'effectif des lions en forme en ce moment mais également pour préparer le match amical qui opposera les Lions de l'Atlas de Roger Lemerre au Bénin, Une occasion pour le nouveau sélectionneur national de faire connaissance avec l'élite du football marocain.
Autant dire que la concurrence sera féroce et les places couteront très chers, cet effectif élargi présente des joueurs cadres de notre équipe nationale et de quelques joueurs confirmés qui seront confrontés à l'armada de nos éspoirs représentés par Amsif, Rami, Rabeh, Aarab, Chihi, Taarabt, Dirar...; une chose est sûre, Lemerre aura l'embaras du choix.
Le supporter marocain fidèle à l'équipe nationale se réjouit de la convocation de certains joueurs longtemps plébiscités et réclamés pour  ce genre de concentration, il faut dire que la génération des coachs précédents avait tendace à omettre certains valeurs sures de notre football professionnel, on pense aux gardiens Sinouh et Zaza, on pense également et de manière générale au joueur néelando marocain longtemps snobé par notre football; Lemerre semble vouloir donner la chance à toutes les forces en présence, dès lors, on peut déja se réjouir et s'attendre à avoir un effectif de qualité avec la satisfaction que les meilleurs joueurs ont été testés et évalués.
-
Gardiens
Khalid Sinouh (?)
Karim Fegrouch (Wydad Athletic Club)
Mohamed Amsif (FC Schalke 04)
Nadir Lemyaghri (Wydad Athletic Club)
Tarik Jarmouni (Forces Armées Royales)
Karim Zaza (Aalborg Boldspilklub)

Défenseurs
Abdessalam Ouaddou (AS Nancy-Lorraine)
Elamine Erbate (Olympic de Marseille)
Jamal Allioui (FC Sion)
Youssef Rabeh (PFC Levski Sofia)
Mourad Ainy (Raja Club Athletic)
Karim Touzani (Sparta Rotterdam)
Naim Aarab (Larissa FC 1964)
Michael Chretien Basser (AS Nancy-Lorraine)
Badr El Kaddouri (Dynamo Kiev)
Youssef El Akchaoui (NEC Nijmegen)
Salah Sbai (Royal Charleroi SC)
Ahmed Kantari (Stade Brestois 29)
Adil Rami (Lille OSC)

Milieus de terrain
Kamel Chafni (AJ Auxerres)
Karim El Ahmadi (Feyenoord Rotterdam)
Adel Taarabt (Tottenham Hotspur)
Anouar Hadouir (Roda JC Kerkrade)
Youssef Sekour (CS Sedan Ardennes)
Boughanem Samir (Servette Football Club)
Merouane Zemmama (Hibernian FC)
Adil Hermach (Racing Club de Lens)
Abderrahman Kabous (Real Murcia)
Houine Kharja (AC Sienna)
Youssef Safri (SC Quatar)
Said Boutahar (Willem II)
Nabil Dirar Club (Brugge KV)
Jamal Ait Ben Idir (Le Havre AC)
Mounir Diane (Racing Club de Lens)

Attaquants
Ahmed Ammi (Nac Breda)
Soufiane Alloudi (Al Ain)
Adil Chihi (FC Köln)
Nabil Baha (Malaga CF)
Abdeslam Benjelloun (Royal Charleroi SC)
Merouane Chamakh (FC Girondins de Bordeaux)
Youssef Hadji (AS Nancy-Lorraine)
Hicham Aboucherouane (Esperance de Tunis)
Jaouad Zairi (FC Asteras Tripolis)
Nabil El Zhar (Liverpool FC)
Mbark Boussoufa (RSC Anderlecht)
Mounir El Hamdaoui (AZ Alkmaar)
.
.
* Les surprises de la liste
* Les blessés et eventuels absents
* Les indécis

09/08/2008

Marouane Chamakh veut évoluer

Le Marocain des Girondins de Bordeaux Marouane Chamakh se nourit de beaucoup d'ambitions.
Concernant le trophée des champions : "Même aux penaltys, c’est important psychologiquement d’avoir battu les Lyonnais, insiste l’international marocain. C’était mérité. J’étais très motivé car je voulais gagner."

Concernant le championnat : " Nous sommes prêts, mais il faut confirmer en championnat. Nous avons les moyens d’effectuer une grande saison. Je pense que nous ferons partie des prétendants au titre. "

Sa première préparation complète : "C’est très important car ces dernières saisons, je reprenais beaucoup plus tard. Là, j’ai vraiment bien travaillé physiquement. Je me sens bien et j’ai envie de faire une grande saison. Il existe beaucoup de concurrence en attaque, mais le coach a été très clair sur ce sujet. Alors on l’accepte sans problème."

14:25 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chamakh, bordeaux |  Facebook |

Boussoufa, 5 millions ou rien !

L'élimination coute cher à Anderlecht mais le club annonce qu'il ne bradera pas les prix; Le président Herman Van Holsbeeck a déclaré " " Anderlecht a encaissé une sérieuse gifle et cela signifie que nous allons devoir nous serrer la ceinture " explique-t-il dans HLN. " Mais nous ne sommes pas morts. Anderlecht est un club trop stable pour dépendre de deux matches. Si des clubs pensent qu’ils pourront avoir des joueurs pour 1 million alors que nous en attendons 3,4 ou 5, ils feraient mieux de rester chez eux. Ainsi, nous attendrons bien six mois ou un an pour laisser partir des joueurs. En tous cas, nous n’allons pas brader les prix."


L'équipe qui voudra s'attacher les services de Boussoufa devra verser la coquette somme de 5 millions d'euro, c'est le prix que réclamait le club Bruxellois pour laisser partir l'international marocain convoité, à un moment, par Newcastle, Hambourg et l'Ajax pour ne citer que ces clubs.

On le dit moins gourmand et content de sa situation au sein club Bruxellois, cela dit, en dehors du confort et de l'aspect financier, l'une des raisons sportive pour laquelle Boussoufa avait prolongé était l'opportunité de faire un parcours europeen honorable, sauf que cette élimination prématurée reste une grosse gifle qui brise pas mal d'ambitions et de rêves. Anderlecht aura du mal a encaissé la perte financière due à cette débâcle; Dès lors et malgré l'assurance affichée par les dirigeants des mauves, comment pourront ils empecher le départ de certains cadres de l'effectif alors que le challenge n'est plus le même ?

Maroxellois le 09/08/08

01:46 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boussoufa |  Facebook |

08/08/2008

Presentation de Benji et Bendamou

Image IPB

Image IPB

Image IPB

11/07/2008

Junior : Maroc vs Bénin

 Junior : Maroc vs Bénin le samedi 12/07 à Rabat

Les Lionceaux de Milani se sont mis dans une situation très difficile en perdant le match aller contre le Bénin par 3 buts à 0, la mission parait impossible et le chemin pour la qualification au second tour préliminaire pour la CAN 2009 infranchissable, seulement voila, dans le football, le mot impossible n'existe pas, de plus le nouveau souffle crée par les nominations récentes au niveau du staff peut transcender nos Lionceaux qui, pour passer, doivent gagner ce match retour par un large score (au moins 4-0).

Image IPB
photo d'archive

Fathi Jamal a exprimé son mécontentement après la défaite cuisante face au Bénin, il a reproché à Milani sa gestion des joueurs lors du dernier tournoi UNAF, en effet, il semble que Fathi Jamal a partagé l'avis de certains membres LDA qui se sont révoltés face à certains choix de Milani lors de ce tournoi lui reprochant de favoriser davantage le joueur local; L'ancien éducateur physique du FAR a également été interpellé suite au résultat obtenu au Bénin, un résultat qui a mis nos Lionceaux dans cette situation qui parait insurmontable.
On notera l'absence de joueurs tels Essabr et el Kaddouri, en revanche, on se réjouira de la présence du nouveau Gantois Yassine el Ghannasy qui fetéra son 18ième anniversaire le jour du match.

22:46 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maroc, benin, can junior |  Facebook |

Jean-Pierre Morlans, Le nouveau DTN

Jean-Pierre Morlans, Le nouveau DTN
Auteur: Maroxellois

 Né le 13 octobre 1942 à Laroquebrou (Cantal France), M. Jean-Pierre Morlans est marié et père de deux enfants. Joueur amateur de 1956 à 1972, il a notamment entraîné les équipes de Saint Symphorien et de Melun avant d'occuper des fonctions importantes à la direction technique nationale de la Fédération française de football. Il a également été directeur de l'INF Vichy (1981-1982). Au cours de sa carrière, il a effectué plusieurs missions d'observation en Coupe du Monde et en Championnat d'Europe. Il a notamment participé à la détection et à la sélection de joueurs tels que Dessailly, Petit, Zidane…
Après avoir secondé Gérard Houiller et Aimé Jacquet à la tête de la direction technique nationale, il a occupé la fonction de DTN (2006-2007) et vient d'être engagé par la fédération royale marocaine de football pour occuper la même fonction jusqu'en 2010 avec possibilité de prolongation du contrat.

- Fonctions antérieures :

• DTN (2006-2007)
• Entraîneur national, Adjoint au DTN (1982-1990)
• Directeur de l'Institut national du football (INF) à Vichy (1981-1982)
• Conseiller technique régional de Paris Ile de France (1972-1981)
• Détaché EPS- Collège de St Symphorien (1968-1970)
• Maître-auxiliaire d'EPS à l'Institut national des sports (1970-1972)
• Directeur d'école à Louchats (1965-1966)
• Service militaire (1963-1964)
• Instituteur en Gironde (1961-1964)

- Parcours sportif :

• Joueur amateur de 1956 à 1972
• Entraîneur SC St Symphorien (1966-1970)
• Entraîneur US Melun (1970-1972)
• CTR Paris Ile de France (1972-1981) - Vainqueur de 2 coupes nationales
• Adjoint aux sélections nationales de Jeunes (1975-1982)
• Directeur de l'INF Vichy (1981-1982)
• Entraîneur national, Adjoint au DTN (1982 à 1990)
• Directeur technique national adjoint depuis 1990 (G. Houlier) et 1998 (A. Jacquet)
• Directeur technique national (2006-2007)

- Missions principales :

• Coordination des cadres techniques régionaux et départementaux
• Sélections de jeunes (16 et 18 ans)
• Plusieurs phases finales du Championnat d'Europe des 16 ans et 18 ans
- Vice Champion d'Europe en 1996
- 1/4 Finaliste du Championnat du Monde des 16 ans en 1987
• Détection et sélection de joueurs tels que Dugarry, Deschamps, Desailly, Petit, Zidane…
• Missions d'observation : Coupe du Monde et Championnat d'Europe depuis 1982
• Coordination des programmes de jeunes et d'entraîneurs

- Missions internationales :

• Vice-président de l'Union européenne des entraîneurs (UEFT)
• Instructeur FIFA - Compétitions mondiales des 17 ans (Egypte, Trinidad, Corée du Sud)
• Stages d'entraîneurs (Rwanda en 2002)
• Mission ministérielle en Afrique du Sud en 1992
• Membre du Panel JIRA de l'UEFA (Cours d'entraîneurs)
• Mission auprès de la CAF en décembre 2007 dans le cadre du projet méridien
• Plusieurs communications à l'étranger dont les USA en janvier 2006 et la Corée du Sud en décembre 2007.

Le 1ier janvier 2007, suite au départ à la retraite d'Aimé Jacquet en poste depuis août 1998, Jean-Pierre Morlans, son adjoint, lui succéda au poste de Directeur Technique National jusqu'en juin prochain. Morlans, DTN par intérim, a occupé cette fonction en attendant l'arrivée de Gérard Houllier encore lié à Lyon.
Raymond Domenech qui n'apprécie pas trop Gérard Houllier et qui prônait les qualités de l'intérimaire Jean-Pierre Morlans, avait déclaré "Il y a une meilleure solution (que Gérard Houllier). Se priver des compétences de Morlans serait une faute, Il faut garder Jean-Pierre Morlans encore deux ans, jusqu'à la fin du mandat du président Escalettes. Pendant ce temps-là, je travaille avec lui pour me mettre à jour sur les dossiers et lui succéder dans deux ans».

Seulement voila, malgré le soutien de l'opportuniste Domenech et malgré son désir de prolonger son contrant. JP Morlans fut remercié pour le plus grand bonheur du football marocain, La FRMF enroule un homme du terrain qui connait parfaitement bien nos prodiges franco-marocains et dont le rôle sera aussi de les convaincre de jouer pour les Lions de l'Atlas au grand désarroi de Domenech, coach sans scrupule qui pratique la politique du racolage à grande échelle en convoquant des jeunes français à double nationalité afin les priver définitivement de l'équipe du pays d'origine. Le cas Rami en est la parfaite illustration, une affaire qui avait heurté de plein fouet le supporter marocain.

Morlans aura comme priorités de former les entraîneurs, les joueurs et de participer à la restructuration du football marocain, il aura également à charge toutes les catégories d'âge des joueurs qui seront encadrées et engagées dans les différentes compétitions internationales «D'ici 5 ans, les équipes seront composées de joueurs issus des centres de formation.», Il pourra compter sur le soutien des cadres marocains qui vont l'accompagner dans cette restructuration profonde dont profitera le football marocain dans son ensemble.

Lemerre ; Entre certitude et optimisme

Lemerre ; Entre Certitude et Optimisme
auteur: Maroxellois

Image IPB

C'est la première fois que la fédération marocaine se fixe des objectifs concrets à moyen et à long terme, l'objectif à moyen terme est de qualifier le Maroc à la Coupe du monde 2010 et de tenter de remporter un second titre africain, le second objectif est d'oevrer dans une restructuration profonde de notre football qui visera à former des cadres compétents et des équipes nationales compétitives dans chaque catégorie.

Pour réaliser ces objectifs, la fédération n'a pas fait dans les détails et apparemment et d'après la structure du nouveau staff technique, elle n'a pas non plus hésité sur les moyens pour atteindre les objectifs fixés, une première dans les annales de notre football, une réponse responsable et réfléchie de la part de nos fédéraux qui, une fois n'est pas coutume, ont tenu compte de l'avis de l'opinion en s'accordant le temps de réflexion nécessaire pour ne pas commettre les erreurs du passé.
L'arrivée de Roger Lemerre répond à une réclamation nationale, voir royale, qui exigeait de la qualité à tous les niveaux et pour une fois, l'opinion publique se réjouit des choix effectués que ce soit au niveau du staff technique ou au niveau de l'encadrement, Ainsi, débarque Mr Roger Lemerre avec ses certitudes et son optimisme « Je n'ai pas peur…», Des aspects qui présagent un bel avenir pour notre football national de manière générale.

lemere1711jb5Nul n'ignore le palmarès unique de ce sélectionneur, celui qu'on décrivait comme colérique, distant et inaccessible, se montre souriant, sociable et réceptif à cet accueil et cette capacité de recevoir qui caractérise le peuple marocain, Roger Lemerre nous appelle à être optimistes, il s'engage à nous faire sortir de ce marasme qui englobe notre football depuis des décennies malgré les ressources disponibles, il s'engage également à réaliser nos espérances et nous demande, à ce propos, de lui faire confiance; Nous serions tentés de lui répondre avec cette autre particularité marocaine qui est la franchise « c'est pour cela qu'on fait appel à vous ».

Notre équipe nationale a besoin d'un homme de son calibre, un homme capable d'imposer ses règles et d'harmoniser l'ensemble pour une longue période, son expérience dans la gestion humaine sera bénéfique à nos lions désorientés à cause de la fragilité de nos structures et des faillites précédentes.
Pour renforcer l'ensemble, Roger Lemerre s'est entouré d'un staff de haut niveau qui associe l'expérience internationale et la connaissance du terrain. Ainsi, il confie l'avenir de notre football à son vieil ami Jean Pierre Morlans (JPM) avec lequel il va appliquer ce qu'il appelle "la politique des jeunes", en d'autre terme, s'attaquer au grand chantier qui est la restructuration de notre football et la formation des jeunes, une des missions prioritaire à charge de JPM.

Certes, Il existe tous les ingrédients pour réussir mais faut il encore mettre les meilleurs hommes aux postes clés, d'où la nécessité d'avoir à ces cotés des hommes qui ont une connaissance parfaite du terrain et de la mentalité marocaine si particulière. Là aussi, le choix parait extrêmement judicieux, Fethi Jamal, Abdelhadi Sektioui et Rachid Taoussi sont issus de la même génération et possèdent un palmarès honorable et une connaissance parfaite du football marocain que ce soit au niveau des jeunes ou du championnat local.
Avec Roger Lemerre, nous ne pouvons qu'être confiants, il a transformé le corbeau de Carthage en aigle, il tentera de transformer nos chèvres de l'Atlas en des vrais Lions baignant dans la culture de la victoire.