30/06/2008

Lionceaux U20 : Bénin 3-0 Maroc

Lionceaux U20 : Bénin 3-0 Maroc

Auteur : Maroxellois
Date de publication : 29-06-2008


Image IPBLa sélection nationale de football des moins de 20 ans (Lionceaux) a été battue ce dimanche au Stade de l'Amitié de Cotonou, par son homologue du Bénin sur le score de 3 buts à 0, en match aller du premier tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), dont la phase finale est prévue en 2009 au Rwanda.

Les jeunes Béninois ont d'entrée pris ce match en main, dominant littéralement la rencontre avec une kyrielle d'occasions ratées. Ils ont fini par ouvrir la marque par leur attaquant Adjaï Moussa à la 37e minute de jeu. Galvanisés par cette ouverture du score et par le soutien de leurs nombreux supporters, les « Ecureuils » juniors ont doublé la mise par un autre attaquant, Ounsoukpè Archille, juste avant la pause (45e mn). Son compère du front de l'attaque, Aoudou Mohamed corse l'addition, à cinq minutes du sifflet final de la rencontre.

Du Coté des Lionceaux MRE, on notera la présence de Yacine el Ghannassy qui a joué 65 min dans cette rencontre et on signalera l'absence d'Omar el Kaddouri ainsi que de plusieurs joueurs ayant participé au dernier tournoi africain des U20 qui s'est déroulé à Casablanca début de mois de juin.

 .
Bénin : Alla Ludovic - Adou Mouftaou Agbènon Modeste (puis Adjai Moussa, 27e mn), Aoudou Mohamed (puis Gbègan Kévin, 87e mn), Djouk,oué Patrice, Koukou Djima, Oudoun Alexandre, Ogouniyi Rachidi, Ounsoukpè Archille (puis Hounsou Romaric, 65e mn), Quenum Hervé, Sossa Garel.
Entraîneur : Patrick Aussen.
Maroc : Oumzil Yassine, Lakhal Yassine (puis Saïdi Oussama, 78e mn), Ettorabi Youssef, Messaoudi Mehdi, Sarbout Omar (puis Hibani Hamza, 62e mn), El Ghannasy (Lalaoui Az Eddine, 65e mn), Laachar Anass, Soufiane Zakaria, Hadeir Esmail, Ouahabi Khalif, Ouachabi Admane.
Entraîneur : Milani Jawad.

01:32 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lionceaux, benin 3-0 maroc, u20 |  Facebook |

25/05/2008

Lionceaux: Tournoi entre pays Nord-Africains

Lionceaux: Tournoi entre pays Nord-Africains

La Fédération marocaine de football a convoqué une trentaine de jeunes joueurs nés après 88,les responsables de l'équipe nationale espoir cherchent à former un nouveau noyau en vu des prochaines écheances africaine,
Les Lionceaux participeront à un tournoi prévu en Juin et qui rassemblera, en principe, l'équipe espoir des Pharaons,celle de la Lybie et celles des Aigles de Carthage espoirs, une occasion pour le staff national de tester certains nouveaux joueurs comme el kaddouri, el Ghanassy et Hamdan pour ne citer que ces trois excellents belgo-marocains dont le choix pour le Maroc est claire et définitif; A ce propos, Omar el Kaddouri est très heureux pour cette convocation qu'il attendait serainement en dépit de l'interet préssant des belges, Il nous a assuré qu'il ne jouera que pour le Maroc car il se sent Marocain et il est fier de sa marocanité, un discours qui fait plaisir à entendre.

02:28 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lionceaux |  Facebook |

21/05/2008

Trois jeunes Maroxellois avec les Lionceaux

Trois jeunes Maroxellois avec les Lionceaux 

decoration

Nous avons appris avec beaucoup de satisfaction la convocation de trois jeunes belgo-marocains à qui la fédération marocaine veut témoigner son intérêt mais également avec lesquels elle veut rebâtir l’équipe des Lionceaux après la génération Chihi et ElZhar; Ainsi, la communauté belgo-marocaine sera représentée par Omar El Kaddouri (RSCA), Younes Hamdan (RSCA-Brescia) et Yassine el Ghanassy (RAAL)

Des petits joyaux que le supporter marocain avisé souhaitait vivement voir avec les Lionceaux, d’après nos sources, les joueurs ont reçu une invitation et semblent être ravis de représenter le Maroc, de bon augure pour l’avenir de notre équipe espoir. Ce sera une première pour El Kaddouri et El Ghanassy alors que Hamdan avait déja été convoqué par Jamal lors d'une concentration en France.

La jeunesse belgo-marocaine s’impose de plus en plus dans le football du plat pays, en effet, on ne peut que se réjouir de découvrir  ici et là de jeunes talents belges issus de la communauté marocaine ; La première génération de footballeurs belgo-marocains a du batailler fort pour avoir la chance de s’exprimer sur les terrains belges, abandonnés à leur sort, beaucoup de talents se sont éteints face à l’indifférence de l’époque et face aux à priori qui tendaient à cloisonner notre jeunesse dans la rubrique faits divers .

Depuis quelques années et face à la pénurie de talent belges, les clubs du plat pays se sont un peu ouverts à la jeunesse de notre communauté qui affirme par les quelques prodiges qu’on suit maintenant, qu'il y a un potentiel certain lorsqu’on compare la qualité technique et créative de nos joueurs Maroxellois avec les autres têtes blondes, Les petits frères de Jbari ou Messoudi sont entrain d’exploser dans les catégories des jeunes, parfois, avec une certaine aisance, on pense à Fellaini, Maaroufi ou à Benzouine sans parler de la catégorié inferieure qui enregistre l’apparition de jeunes talents tels El Kaddouri, Cancela, Naamame, Sbaï, el Ghanassy, Amiai et bien d’autres qui se révéleront prochainement. Un phénomène qui prend de l’ampleur pour le plus grand bien de notre communauté, pour le football belge et voir marocain quand le choix du cœur l’emporte sur celui de carrière.(Maroxellois)

20/03/2008

Al Ahmadi et Maaroufi boudent !!

Les Lions Olympiques vont devoir jouer un match comptant pour les éliminatoires des J.O de Pekin alors qu'ils ont déjà été éliminé de la course , ce match sans enjeu  opposera les espoirs marocains à ceux de la Guinée, un stage de préparation de l'équipe marocaine olympique a été programmé du 23 au 26 mars au centre de Maâmoura

La rencontre se déroulera le 26 mars (15h00) à Mohammedi pour le compte de la sixième et dernière journée du groupe C, un match sans réel enjeu qui sera une occasion au nouveau coach des éspoirs Mr Madih (?) de tester de nouveaux joueurs après le départ des cadres qui composaient l'ossature de nos espoirs.

A l'occasion de ce match, La fédération a convoqué 20 joueurs, évoluant en majorité dans des clubs du championnat national, elle a notamment envoyé une convocation à Amine lecomte, Ibrahim Maaroufi et Karim Al Ahmadi pour completer la structure de cette formation.

C'est avec grand désarroi et beaucoup de tristesse que notre jeune prodige Ibrahim Maaroufi a appris la nouvelle de sa convocation, une convocation qui ne lui permettra pas, malheureusement, de jouer ce match car Maaroufi n'est toujours pas qualifié pour jouer avec les équipes nationales marocaines, les démarches entreprises pour régulariser sa situation peinent à se concrétiser, le jeune joueur ne trouve aucun soutien fédéral et reste livrer à lui même sans aucune aide de nos responsables, C'est quand même scandaleux de constater ce mutisme des fédéraux marocains envers ce dossier. Ibrahim Maaroufi sera probablement présent mais ne pourra pas officialiser son choix en participant à ce match officiel.

A noter que le nouveau coach des diablotins rouge René Vandereycken fait le nécéssaire pour convaicre Maaroufi de rejouer pour la Belgique et de participer aux J.O de Pékin, il ne faut pas oublier que notre prodige peut à tout moment opter pour la sélection belge si le soutien de la fédération marocaine tarde à faire accélerer le dossier Maaroufi. Face à l'incompétence de notre fédération, l'avanir de Maaroufi semble etre compromis avec les lions d'autant plus que la fédération belge fait légitimement son devoir en retardant les écheances.

Karim Al Ahmadi a également reçu une convocation pour prendre part à cette rencontre; Non seulement le joueur mais tous les supporters s'accordent à dire que karim Al Ahmadi mérite beuacoup plus qu'une séléction avec les espoirs ou les Olympiques, ses performances ne sont plus à démontrer et son statut de joueur professionnel est confirmé voir reconnu par les plus grands clubs européen; On peut, dès lors comprendre la frustration et le désarroi de Karim Al Ahmadi qui refuse de répondre à cette convocation dégradante vu le niveau et l'age qu'il a atteint, La place d'Al Ahmadi est parmi les Boussoufa et les Sektioui, il y a aucun doute la dessus.(Maroxellois)

03/12/2007

Le Lion de l'Atlas existe

Le Lion de l'Atlas
301170

Je vous présente l'un des rare lions de l'Atlas vivant encore en captivité, Ce majestieux lion, originaire des montagnes de l'Atlas de l'afrique du nord, vit actuellement dans un zoo en Allemagne en companie de sa petite famille, il nous présente fièrement son lionceau né en captivité.

Il faut savoir que le lion de l'Atlas est un animal en voie de disparition ,seule une soixantaire d'individus a été sauvée des balles des chasseurs et vit dans des parcs animaliers à travers le monde, il est donc urgent de faire le necessaire pour sauver l'amblème et la mascote de notre football

30/09/2007

Le Feu Vert de Mancini

Pour le match Maroc-Cameroun (espoirs), Ibrahim Maaroufi a eu l'autorisation de son entraîneur, Roberto Mancini, pour quitter l'Inter de Milan et ainsi disputer les éliminatoires des JO de Pékin. "J'ai désormais envie de jouer pour le Maroc et de tout donner", nous a-t-il confié. Une très bonne nouvelle pour les Lionceaux et lions olympiques Clin d'oeil (Source : Mountakhab.net)

Feu vert

 

15:48 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : lionceaux, ibrahim, maaroufi, olympiques |  Facebook |

17/11/2006

Belgique:Maroc ; Lionceaux, "vainqueurs au point"

Belgique 4 - 4 Maroc : des lionceaux prometteurs

La sélection marocaine olympique, dirigée par Fathi Jamal, était ce mardi soir à Molenbeeck (banlieue bruxelloise) en quête de certitudes et de réglages face à un adversaire coriace, qui compte parmi les toutes meilleures sélections européennes dans la catégorie.

En effet, les "diablotins", surnom donné aux espoirs belges, forment une équipe redoutable qui repose sur une génération d'authentiques espoirs du football belge et européen; un amalgame de jeunes cracks d'origines diverses formés à l'école du plat pays. Ces derniers mois, les espoirs belges ont multiplié les performances brillantes, notamment deux victoires 1-0 face aux Français et 4-1 contre la Bulgarie, les deux fois à l'extérieur, se hissant ainsi dans le "top huit" des prétendants au titre européen, dont la phase finale aura lieu en juin; un tournoi qualificatif pour les JO, puisque les 4 demi finalistes iront à Pékin. On ne pouvait rêver meilleur sparing-partner pour évaluer les acquis des lionceaux, demi-finaliste mondiaux 16 mois plus tôt.

Un match-vérité, donc, pour la "bande à Fathi", qui allait pouvoir poursuivre sa revue d'effectif tout en peaufinant les réglages tactiques et les automatismes. Les lionceaux allaient réussir ce test haut la main, pour le plus grand plaisir des nombreux supporters venus braver le froid pour les soutenir.

D'abord, ce fût une première mi-temps menée sur un rythme enlevé, que les lionceaux allaient nettement dominer, malgré une formation amputée de son capitaine Youssef Rabeh, et des "néo-lions" Abdennour Amachaïbou et Ibrahim Maaroufi, tous trois retenus par leur club (respectivement les FAR, le Borussia Dortmund et l'Inter Milan), ainsi que de Ahmed kantari, promu en A. Cette domination, caractérisée par un jeu léché et une emprise tactique, allait se matérialiser par un but de Benjelloun à la 14e minute, d'une tête sur coup franc; les marocains viraient en tête à la mi-temps. Cette domination allait se prolonger à la sortie des vestiaires, et l'addition allait se corser: buts du malheureux Vandelannoite contre son camp (52e) et de Adil Chihi (55e) sur pénalty.

C'est à ce moment-là que Fathi Jamal décidait de renouveler largement son onze titulaire afin de pouvoir visionner un grand nombre de joueurs. Des flottements défensifs allaient s'ensuivre, permettant au jeune Lillois Kévin Mirallas de relancer l'intérêt de la partie, par un doublé express (59e et 71e). Le gardien Bourkadi, impérial et décisif en première mi-temps, allait être moins en réussite dans cette dernière demi-heure; l'absence de "captain Rabeh", cerveau de la défense, se faisait par ailleurs ressentir à ce moment de la rencontre. Rachid Tiberkanine, d'une belle frappe de 25 mètres (75e) allait réfréner provisoirement l'élan salvateur des belges. 4-2 à 15 minutes de la fin, le plus dur était fait se disait-on; mais l'orgueil des locaux, peu disposés à se faire dominer à domicile, allait leur permettre de sauver la face dans les dernières minutes de la rencontre, Messaoudi, l'attaquant belge d'origine marocaine, sauvant la patrie en danger d'un autre doublé (76e et 87e).

Au final, un score de parité 4-4, qui flattait le caractère amical et "festif" de cette rencontre; les lionceaux, "vainqueurs au point", pouvaient regagner leurs clubs avec satisfaction et ambition, et le sélectionneur national, tirer de nombreux enseignements de cette rencontre. On relèvera, entre autres, l'efficacité de la paire inédite de milieux défensifs Hermach-Hamdani, le récital technique du "Red" Nabil Elzhar (nouvelle star de la réserve de Liverpool), ou encore la belle prestation des attaquants Benjelloun et Adil Chihi. Gageons que pour ce dernier, les sirènes de la sélection allemande ne sont déjà plus qu'un lointain souvenir.

Par ailleurs, le Marocain Marouane Fellaini, qui évolue pour l'heure sous les couleurs belges, aura eu loisir de sympatiser avant la rencontre avec ses compatriotes, adversaires d'un soir... et peut-être futurs coéquipiers. Quoi qu'il en soit, les supporters marocains lui ont exprimé, de manière très bruyante, leur "non-soutien" dans son choix actuel... le joueur saura sans aucun doute occulter la forme, inélégante, pour retenir le fond du message: les supporters marocains l'attendent avec impatience, dans son équipe.

Baromètre au beau fixe, donc, pour nos espoirs, qui continuent tranquillement leur progression sous la houlette du maître Jamal; la route est encore longue, mais l'avenir est prometteur.



Fiche technique:

Belgique:Cordier (46e Verbau- whede); Vanaudenaerde, Ciman, Lombaerts (46e Vandelannoite), Pocognoli (46e Mulemo); Blondel (46e De Mul), Fellaini (46e Vertonghen), Haroun; Martens (46e Messoudi), Mirallas, Yulu-Matondo (46e Legear).

Maroc: Bourkadi; Benzouien, Benzoukane, El Bounadi(57e Tiberkanine), Sbai; Hamdani, Harmach, Dirar (53e Maachi); Elazhar, Benjeloune (66e Ayoube), Chihi (57e Fatah)

Arbitre:M. Saadouni.

Avertissements:Fellaini, Dirar, Vanaudenaerde, Fatah, Haroun.

Buts:14e Benjeloune (0-1), 52e Vandelannoite csc (0-2), 55e Chihi sur pen. (0-3), 59e et 71e Mirallas (1-3 et 2-3), 75e Tiberkanine (2-4), 76e et 87e Messoudi (3-4 et 4-4).


Article écrit par mon ami sugilA  

 

Image IPB

 

Voici une pancarte que j'avais faite à une vitesse VV1 pour relever un petit défit que mon ami sugilA m'avait lancé à propos de ce match , j'étais loin d'imaginer que ma pancarte allait faire le tour des forums les plus populaires chez les supporters marocains

19:32 Écrit par Maroxellois dans Actualité des lions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lionceaux, lions, olympiques |  Facebook |